Qualia under the snow

Publié le par Husk of yaoi

Qualia under the snow

Premier titre de Kanna Kii publié chez Taïfu, l'auteure est déjà connu chez nous pour son autre titre "l'étranger de la plage", prochainement chroniqué sur ce blog. Ce fut une excellente lecture, et je vais vous écrire pourquoi.

Résumé : Akio Kobayashi est passionné par les plantes et préfère leur compagnie à celle des personnes. Umi Ôhashi, un étudiant gay, enchaîne les aventures sans lendemain. Tous deux dans la même université, ils habitent également dans le même foyer étudiant. Inévitablement, ils finissent par passer beaucoup de temps ensemble. Ces moments vont leur permettre d’apprendre à mieux se connaître et se comprendre. Ainsi, au fur et à mesure que le temps passe, leur relation évolue.

Découvrez un récit de tranche de vie empreint de douceur et d’innocence. Une immersion dans le quotidien d’une jeunesse qui malgré ses doutes et ses incertitudes ne demande qu’à accepter ses sentiments et vivre pleinement sa vie !

"Qualia under the snow" est donc un boy's love tranche de vie qui se veut très posé, empreint de douceur, mais également de mélancolie.
Je vous rassure tout de suite, ce n'est pas un drame, encore moins une tragédie. La mélancolie ambiante du manga est très douce. En fait le récit est très doux. Les deux personnages vont, à travers leurs colocations, apprendre à se connaître, une relation va naître et évoluer au fil des saisons.

Bien que le résumé de base ne soit pas des plus originaux, ce manga a plus d'un point fort. L'auteur construit son récit tout en douceur, les choses se font de manière naturelle. Quelques rebondissements viendront ponctuer le récit, bien que majoritairement présents pour rapprocher les protagonistes.

D'ailleurs, hormis les dessins, je reviendrais dessus plus tard, les autres points forts de ce one-shot sont les personnages principaux. Umi, ouvertement gay, enchaîne les aventures d'un soir, alors qu'Akio est biromantique, et asexuel , préférant la compagnie des plantes aux humains. Ces deux personnages, une fois ensemble, détonnent de par leurs différences, et c'est là un autre atout du manga. Si chaque personnages mènent leur vie de façons différentes, aucun d'eux n'est jugés, ils sont juste comme ça et il n'y a pas de remise en question. Si Akio n'a pas d'attirance sexuelle, il n'en demeure pas moins amoureux d'Umi. Ce dernier accepte l'absence d'orientation sexuel de son partenaire de manière positive, et ce, après en avoir discuté ensemble.
Donc, sachez qu'il n'y a pas de scène de sexe dans ce one-shot, juste des bisous. Et personnellement j'ai adoré ça ! Enfin un personnage asexuel !

Qualia under the snowQualia under the snow

Concernant les dessins, ils sont sublimes ! Les personnages sont tout mimis et ont des visages enfantins, dû au traits rond de l'auteur. Mais soyez rassurez, ils sont majeurs ! Les décors sont très bien dessinés, renforçant le côté poétique de l'œuvre. C'est l'un des rares yaoï où l'environnement est autant présent que dans un seïnen. Le découpage est également très bien réalisé, soulignant l'ambiance du manga. Et que dire de l'encrage ? Superbe.

En résumé, vous l'aurez compris, ce one-shot est pour moi une réussite totale. Il allie un récit doux et des personnages matures. La poésie de l'œuvre m'a complétement charmé. Je ne peux que le conseiller, sauf aux personnes qui n'aiment pas le "shonen-aï" !
 
Merci d'avoir pris le temps de lire cet article, pour ma part je fini ma journée en me berçant de l'ambiance quasi onirique de ce manga. À bientôt !
 
Autre œuvre de l'auteure chroniqué : L'étranger de la plage
 
Si vous voulez me suivre sur Facebook, c'est par...ici !

Publié dans Mangathèque

Commenter cet article