Love stories

Publié le par Husk of yaoi

Love stories

Avant d'attaquer les nouveautés boy's love idp, revenons un peu sur cette charmante sortie d'avril de Taïfu, "Love stories". Première sortie en France pour l'auteure Tagura Tohru !

Résumé : Quand Yuiji Hasegawa apprend accidentellement que son camarade de classe, Yamato Yoshinaga, est gay, il comprend rapidement que le regard de ce dernier est tourné vers un amour impossible. Faisant partie du même groupe de travail, les deux garçons apprennent à se connaître et à s’apprécier.
De son côté, Yoshinaga est terriblement sérieux dans sa réflexion sur ses sentiments et sa manière de se comporter, le bonheur semble bien loin, néanmoins, Hasegawa fait ce qu'il peut pour le soutenir.


En lisant ce résumé, je m'étais dis que c'étais du déjà vu, à savoir, le pote qui panse le chagrin d'un ami en sortant avec lui. Mais que nenni ! Ici, nous avons le droit à un premier tome qui développe une relation d'amitié.

Dans ce manga, pour l'instant, nous suivons une bande de pote qui vivent leur vie au lycée et ailleurs. Ca me fais penser à certains shojo et shonen tranche de vies, c'est vraiment agréable, intéressant, chacun à ses peines et histoires de cœur, ils ont tous leurs différences mais s'apprécient et s'amusent ensemble.

De plus, l'auteure traite l'homosexualité avec réalisme. L'un des deux personnages principaux est gay, mais ne l'assume pas au grand jour. Il se pose des questions, se cache derrière un masque de perfection pour mieux tromper son monde, il manque de repères mais surtout d'exemples. Il ne connaît personne de la communauté lgbt+. Heureusement, il a, autour de lui, des personnes sur qui il peut compter.

Shibata, une fille de son lycée à qui il a dévoilé son secret, ne le juge pas, le soutient et lui apporte des conseils quand il en demande. Il y a aussi Hasegawa, qui a été mis accidentellement au courant de son secret. Il ne le dénonce pas, au contraire, il le soutient. Jouant finalement le même rôle que Shibata, mais avec une approche différente.

D'ailleurs, grâce à sa rencontre avec Yoshinaga, Hasegawa se rendra compte des préjugés qu'il nourri vis à vis des homos, et du ridicule de ceux-ci. Le personnages va vite évoluer de façon positive.

Plus tard dans l'histoire, Yoshinaga fera la rencontre d'un garçon gay mais bien plus à l'aise avec lui-même, il sera par la suite un exemple pour le jeune homme.

Pour ce premier tome, l'auteure m'a grandement étonné, amitiés, absence de romance gay mais présence d'un couple hétéro. Je me demande également si elle ne connaît pas quelques lgbt+ pour pouvoir décrire avec sensibilité et exactitude certains sentiments et questions qui m'ont traversés, étant plus jeune.
Love stories
Love stories

Hormis ceci, j'ai vraiment apprécié les dessins. Sans être remarquables, ils sont efficaces, les personnages ont une belle palettes d'émotions, les protagonistes féminins sont aussi bien dessinés que les personnages masculins, et les arrières-plans sont présents.

En résumé, ce titre est une très bonne découverte pleine de sensibilités et de jugeotes, à mettre entre toutes les mains, ça ne peut que faire du bien !

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletters pour être tenu au courant de la sortie des prochains articles !

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article, je vous retrouve pour les chroniques sur le dernier pack "hana" ! À bientôt !

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article