His favorite

Publié le par Husk of yaoi

His favorite

Publié depuis mai 2012, ce manga emblématique de l'éditeur Asuka arrive toujours, au fil des tomes, à me faire rire. Surement l'un de mes boy's love favoris !

Résumé : Malgré sa petite taille et un manque de charme évident, Yoshida est un lycéen ordinaire qui ne désespère pas, un jour, de sortir avec une fille. Mais depuis que le beau et populaire Satô le prend pour excuse pour décliner les rendez-vous, loin de voir sa cote augmenter auprès des demoiselles, le voici devenu la cible des rancœurs féminines. Cherchant des explications à ce comportement bizarre, Yoshida va pas tarder à découvrir le véritable caractère du jeune homme en plus des vraies raisons derrière ses mensonges
 
Le synopsie nous laisse déjà entrevoir ce qu'il en sera de ce titre, de la comédie romantique ! Néanmoins, bien que ce genre là soit très représenté dans le boy's love, pourquoi "His favorite" est-il si bon ?

Première chose, les personnages. Car, avant tout, les protagonistes de ce manga sont hilarants. Pour commencer nous avons Yoshida, petit et possédant un visage de "hyène", mène une vie paisible de lycéen avec ses deux potes, Makimura, alias "gribouillis", éternel malheureux en amour, et Akimoto, une personne gentille au possible mais étant assez corpulente.

Tout ce passe "bien", jusqu'à ce que par hasard, Sato, le beau gosse du lycée, jette son dévolu sur le pauvre Yoshida. Sans le vouloir, il transforme la vie du garçon en véritable enfer, les filles dorénavant aigries de voir leur idole sans cesse aux côtés de l'un des "moches" de la classe. D'ailleurs, on découvrira vite que Sato est un sadique pure, s'émouvant de voir son "petit ami" vivre un calvaire par sa faute, s'amusant même à le torturer mentalement.
Si de postula, on a finalement à faire à un petit gars naïf (mais pas inconscient), qui se fait embêter par un mec plus grand, sadique et protecteur, l'auteur arrive à jouer de ces codes. Par exemple, en ne rendant Yoshida pas passif. Du moins, quand il estime que Sato va trop loin, et ce dernier s'excusera sincèrement quand il verra Yoshida remonté contre lui
.
Il y aura d'autres personnages amusants. Des personnages masculins, certes, mais aussi des protagoniste féminins, comme Tsukayo, qui est autant, si ce n'est plus sadique que Sato. Nozawa, une artiste aux gouts étranges, et même tout simplement les filles de l'écoles, véritable furies et psychopathes en puissances.
His favorite
His favorite
En plus de ces qualités scénaristiques, l'auteure sait également jouer de son trait. Elle arrive parfaitement à enlaidir certains personnages, et pourtant, j'arrive quand même à trouver Yoshida et Akimoto mignons (je ne me l'explique pas). Les dessins sont assez simples, les arrières plans sont généralement vides, ce qui ne m'a pas gêné outre mesure dans ma lecture, étant donné que l'action ce passe quatre-vingt quinze pourcent du temps au lycée.
 
En résumé, les tomes passent et pourtant, je passe toujours d'agréables moments. Un de mes premiers boy's love, que j'apprécie toujours autant ! Si vous voulez un titre bourré d'humour, lancez-vous, il ne vous décevra pas !
 
N'hésitez pas à vous abonner à la newsletters pour être tenu au courant de la sortie des prochains articles !

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article, j'espère vous avoir donné envie de découvrir, ou de redécouvrir cette série, à bientôt !

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article